Tous les chiffres et statistiques cités dans cet article viennent de l’étude d’App Annie publiée dans le Figaro. C’est la première fois qu’une étude chiffre précisément le marché français des applications mobiles.  

 

Un contexte favorable 

 

A l’échelle mondiale, une personne sur trois est équipée d’un smartphone.  

Avec une utilisation de plus en plus importante des smartphones et mobiles en France, les applications se développent beaucoup, car il y a là un marché en pleine expansion à intégrer.  

L’utilisation des applications est croissante (91 minutes par jour en moyenne) mais reste modérée et inférieure à beaucoup de pays. Par exemple au Japon, la population passe en moyenne 165 minutes sur leurs applications par jour et 107 minutes aux Etats-Unis.  

En moyenne en France en 2016, 81% des internautes téléchargent une application par semaine. 14% en téléchargent entre deux et cinq, 3% entre six et dix et 3% en téléchargent plus de dix.

 

 

 

Un marché en pleine expansion 

Les données de l’étude excluent les revenus publicitaires et e-commerce. 

 

En 2017 les dépenses des Français dans les applications mobiles s’élèvent à 936 millions d’euros, soit presque 1 milliard d’euros.  

Sachant que les plateformes de téléchargement iOS et Android prennent une commission de 30% à chaque vente, il est prévu un revenu des applications mobiles de 655 millions d’euros en 2017. En un an, le CA aura donc augmenté de 42% en France (contre 40% dans le monde entier). (1) 

Les jeux vidéo et les applications de sites de rencontre se place alors respectivement en 1ère et 2ème place dans le classement des applications les plus rentables. (2)  

En dehors des jeux vidéo, 6 sur 10 des services ayant engrangé le plus de revenu sont les applications de rencontre comme Adopte un mec ou encore Tinder (chiffres du premier semestre 2017). Ces dernières sont suivies par les applications de streaming musical (ex : Deezer) et de vidéos (ex : Netflix). 

En 2017, 35% des applications mobiles sont téléchargées sur iOS et 65% sur Android. Mais 55% des revenus sont réalisés sur iOS contre 45% sur Android. Les téléchargements d’applications mobiles sur iOS sont donc moins nombreux mais beaucoup plus rentables. (3) 

Si on prend en compte les revenus grâce à la publicité, les applications de réseaux sociaux et de messagerie sont en tête dans le classement des applications les plus rentables.

 

 

Une vue sur le monde entier 

 

Le marché français des applications mobiles est, malgré ces chiffres, peu mature par rapport aux autres pays. En effet il ne représente que 1.5% du marché mondial (qui pèse 30 milliards d’euros environ).  

Si l’on regarde à plus large échelle, en 4 an, le nombre d’applications a augmenté de 348% sur les stores dans le monde. 80% des applications sont gratuites au téléchargement, et celles qui sont payantes coûtent en moyenne 0.8$. Le nombre de téléchargement d’applications augmente de 15% par an.  

 

Conclusion 

 

En France comme dans le reste du monde, le marché des applications mobiles est en pleine expansion, et la croissance n’est pas près de s’arrêter. En effet la vente et l’utilisation de smartphones et tablettes croît d’années en années dans le monde entier. Les créateurs d’applications sont de plus en plus innovants afin de rendre l’utilisation quotidienne des mobiles indispensable.  

 

 

Sources :  

  1. http://bfmbusiness.bfmtv.com/hightech/le-marche-francais-des-applis-mobiles-en-plein-boom-1272072.html
  2. https://www.lesnumeriques.com/mobilite/applications-mobiles-marche-francais-en-plein-boum-n67181.html
  3. http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2017/10/06/32001-20171006ARTFIG00001-six-graphiques-pour-comprendre-le-marche-des-applications-mobiles-en-france.php 

 

Partager cet article sur: