La préservation de l’environnement est actuellement au cœur de beaucoup de questionnements et de débats. C’est un sujet qui concerne tout le monde à plus ou moins large échelle et qui se doit d’être pris en considération au sein de tous les secteurs.

Les applications mobiles sont donc elles aussi touchées par cette vague, et il faut suivre la marche en s’adaptant à ces nouvelles règles.

Les créateurs d’applications ont donc trouvé plusieurs moyens de préserver l’environnement.

Les applications qui sensibilisent

 

Beaucoup d’applications ont été créées pour pallier le manque de connaissance et l’absence de réflexes quotidiens des gens pour préserver l’environnement. On retrouve donc sur les plateformes des applications mobiles qui sensibilisent aux gestes écoresponsables et qui accompagnent les utilisateurs au quotidien. Ces applications sont très nombreuses et traitent de tous les sujets : comment gérer ses déchets, les gestes du quotidien, l’économie d’énergie, les animaux et comment les conserver, la pollution de l’air, etc.

Toutes ces applications aident donc les citoyens à s’adapter et à adopter les gestes simples qui sont bons pour l’environnement.

L’ONU a même lancé sa propre application, “Action App”  qui contient des explications et suggestions pour réaliser les objectifs de développement durable (ODD).

 

 

 

Les applications bonnes pour l’environnement

 

On peut retrouver parmi les applications, celles qui sont favorables à l’environnement. Elles ont un but précis et en les utilisant, on réduit notre empreinte écologique. Certains moteurs de recherches plantent même des arbres (Ecosia) ou alors cagnottent de l’argent pour lutter pour certaines causes (Lilo) qu’elles soient animales ou humanitaires.

 

Un substitut à plusieurs choses

 

Depuis la création des mails et sms, les messages circulent beaucoup plus vite et ont remplacé petit à petit les messages postaux. L’impact ? Une baisse de l’utilisation du papier ainsi que de l’utilisation des transports.

La diminution de l’utilisation du papier se ressent aussi dans l’utilisation des applications permettant de lire des livres, de gérer ses comptes ou, pour les entreprises, tout ce qui tourne autour de la gestion administrative. On peut donc dire que l’émergence des applications mobile favorise dans un sens l’environnement car c’est un substitut à des actions polluantes (papier, transport, etc).

 

Conclusion

 

Ainsi, que l’on soit professionnel ou particulier, les applications mobiles sont, dans certains cas, favorables au développement durables et si chacun décide de les utiliser correctement, cela peut avoir un réel impact sur l’environnement.

Malheureusement, en dehors du fairphone, la problématique de la fabrication des smartphones pose d’autres problèmes sociaux et environnementaux qu’il va falloir apprendre à résoudre pour remplir les CDD.

Partager cet article sur: