Marketing

Appelé aussi marketing des émotions, le marketing émotionnel analyse, provoque ou utilise les émotions des consommateurs.

Récemment, le marketing émotionnel est utilisé pour détecter, mesurer et analyser les émotions afin de pratiquer du ciblage émotionnel.

Le but principal est de provoquer des émotions favorables à une marques ou un produit. Cela permet alors de favoriser l’acte d’achat, la mémorisation publicitaire ou l’attachement à la marque.

Le marketing émotionnel existe depuis longtemps mais les progrès récents permettent de mieux identifier son impact et son efficacité.

 

Les notifications push sont des messages d’alerte envoyés à l’utilisateur d’un smartphone par le biais des applications mobiles. Elles ont d’abord été utilisées pour les applications de messagerie email sur portable pour prévenir de l’arrivée d’un nouveau message. Elles ont ensuite été employées pour les applications sociales, les sites d’informations et enfin pour les applications e-commerce. Elles sont maintenant appliquées à toutes les applications qui souhaitent envoyer un message à l’utilisateur ou l’informer de tout changement que ce soit.

Il existe donc plusieurs types de notifications push : les alertes géolocalisées, l’arrivée d’un message, une mise à jour, un événement qui intéresse potentiellement l’utilisateur ou toute information concernant ce dernier.

Les notifications push ont pour but de déclencher une session utilisateur ou d’apporter une information instantanée. Elles peuvent arriver même si l’application est fermée.

La place du m-commerce auprès des e-marchands

Le m-commerce semble promettre des perspectives ambitieuses pour les e-marchands. De plus en plus, les gérants de boutique en ligne intègrent ce canal dans leur stratégie de vente. Et pour cause, les visiteurs mobinautes sont de plus en plus nombreux et leurs attentes évoluent.

Les sites où l’expérience d’achat est satisfaisante sur mobile sont plutôt rares et les e-commerçants se contentent souvent d’un minimum de compatibilité avec les appareils mobiles. Ce n’est bien-sûr pas suffisant pour permettre aux acheteurs d’avoir une expérience optimale sur des tailles d’écrans nécessitant vraiment une expérience utilisateur réfléchie et spécifique au support (Potentiellement application iOS et Android PrestaShop). Dans un premier temps, nous allons nous intéresser à ce constat. Pourquoi beaucoup d’e-commerçants ne proposent pas encore une expérience de qualité pour une catégorie de visiteur qui dépasse souvent plus de 50% des visites au total (1) ? Quels sont les freins rencontrés par ces e-marchands ?